Journal de Québec

Apprendre des tribus nomades pour traverser la crise

Aller chercher des ruches de miel à mains nues au creux des arbres, fabriquer des flèches empoisonnées pour chasser le babouin, survivre dans le froid extrême : le mode de vie des tribus les plus reculées de la planète peut sembler bien loin de notre réalité.

Mais en ce temps de crise, on a beaucoup à apprendre d’eux, assure le docteur en neuropsychologie Guillaume Dulude, qui a séjourné, dans la dernière année, avec huit des derniers peuples nomades au monde. Son extraordinaire conquête est l’objet de la série documentaire Tribal, qui se décline en huit épisodes et dont le premier a été diffusé vendredi à TV5.

« La série arrive à un moment complètement farfelu, alors qu’on est complètement en train de revirer tribu », s’exclame-t-il à l’autre bout du fil. Qu’a-t-on à apprendre d’eux en ce moment ? Leur capacité de survivre à l’instant présent et de ne pas être angoissés par le futur.

« Chez eux, l’anxiété et la dépression n’existent pas, explique-t-il. Avec le coronavirus, on est terrorisé par le fait que le système ne puisse plus nous aider, tandis qu’eux, ils ont appris à être dépendants d’eux-mêmes. Ils ont une autonomie qui est extrêmement plus efficace que la nôtre. »

« Le problème qu’on a actuellement, c’est qu’on n’est pas adapté psychologiquement pour faire face à l’autonomie », ajoute celui qui sortira 24 capsules sur le web où il donnera ses conseils pour faire face à la crise.

Une épopée fascinante

Le Québécois a réussi à s’intégrer durant plusieurs jours à huit des derniers peuples traditionnels de la planète pour les besoins de la série Tribal.

Mettant en pratique ses connaissances sur la communication, celui qui parle neuf langues a réussi à se faire accepter même au sein des peuples les plus armés, comme les Karos d’Éthiopie. Il est même parvenu à chasser avec les Hadzabés de Tanzanie.

Il y a couru des risques importants : il a fait une allergie sévère, a tourné dans le froid extrême en Mongolie et a même traversé une rivière de crocodiles.

À la caméra, Guillaume Dulude décode chacun des faits et gestes qui lui permettent d’établir les contacts. Et il tient à le préciser : aucun contact n’avait été fait préalablement à l’émission qui a nécessité des mois de recherches.

Tribal est diffusé les vendredis, 21 h, à TV5.

Recommend
Share
Tagged in